Aimer toutes les saisons en Photographie

Les Quêteurs d'Harmonie

Bonjour et bienvenue dans ce blog destiné aux amoureux de la photographie !

Aujourd’hui, j’aimerais évoquer avec vous quatre merveilles qui nous étonnent par tous les temps et toutes les périodes : les quatre saisons.

De prime abord, chacun semble avoir ses préférences.
Certains aiment la chaleur de l’été, d’autres la fuient dans un autre pays ou une autre région. Certains craignent le froid ou l’humidité et vont se réfugier dans d’autres contrées.
Et puis il y a les photographes.
Les photographes souvent aiment la lumière.
Ils recherchent ces instants fugaces où la lueur embrase une scène et embrasse un moment d’infini dans la fixité de l’image à un moment capturée.
Ils aiment parfois l’aube et le crépuscule et scrutent les couleurs de l’heure bleue et de l’heure dorée.
Le printemps est apprécié pour ses fleurs et sa vive lumière, l’été pour ses beaux ciels et ses ombres tranchées, l’automne interpelle par ses couleurs flamboyantes et ses feuilles , l’hiver apaise par la douceur de ses ciels épurés.

Sûrement avons-nous de la joie ou de la peine avec chacune, toutes ou bien certaines des saisons que nous photographions.

Oui, mais…
Cela est extérieur !

Beau, oui, mais extérieur.
Esthétique dans certains cas, oui, mais extérieur.
Plaisant ou non, mais extérieur.

Que serait-il alors important de découvrir pour nous défaire de ces idées et sentiments sur les saisons et nous en libérer totalement ?
Qu’est-ce-qui pourrait nous aider à vivre plus profondément les saisons et à photographier différemment ?
Qu’est-ce qui pourrait nous aider à être en paix avec toutes les saisons et nous faire ressentir comme partie intégrante de la Nature ?

Découvrir et pratiquer les saisons intérieurement.

Les saisons intérieures

Chaque saison avec les défis et qualités qui lui sont propres peut être vécue intérieurement.
Pour nous aider à nous familiariser avec cette idée, laissez-moi tout d’abord vous partager un extrait d’une conférence de l’initié bulgare Omraam Mikhaël Aïvanhov :

« Instinctivement, les humains agissent avec une grande sagesse : lorsque l’hiver approche, ils font des provisions de bois, de charbon, etc., et préparent des vêtements chauds pour résister au froid qui va venir. Malheureusement, ils sont bien moins prévoyants quand il s’agit d’affronter les hivers intérieurs. Là ils ne se préparent pas, et lorsqu’arrive la période sombre, ils ne savent que se plaindre et dire que la vie n’a aucun sens. Vous direz que les saisons de la vie intérieure ne reviennent pas avec la même régularité que dans la nature et qu’elles ne sont donc pas prévisibles. C’est vrai, mais il faut savoir que l’hiver revient nécessairement de temps à autre, et si vous apprenez à vous observer, vous découvrirez chaque fois en vous certains signes avant-coureurs. Donc, apprenez à vous observer et dès que vous sentez que cette période de froid et d’obscurité va venir, soyez vigilant. Préparez les éléments spirituels qui continueront à entretenir en vous le feu et la lumière. Jésus disait : « Marchez pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point. » Cela signifie : profitez des bonnes conditions pour avoir des armes le jour où vous devrez affronter les difficultés qui s’approchent. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Cet extrait nous montre bien par un exemple concret, celui du feu, qu’il est possible de vivre les saisons intérieurement. En mettant de la lumière en soi, on se prépare et se protège pour l’obscurité passagère de la fin de l’automne et de l’hiver.

Comment fonctionne les saisons intérieurement ?

Chaque saison peut être vécue intérieurement.
Elles proposent chacune un défi, des compréhensions pour se purifier et se renforcer intérieurement, dans le but d’être un humain créateur libre sur la terre !

Cela vous appelle ?

Pour découvrir et mettre en pratique cette sagesse de la Nature, je vous invite à lire et pratiquer les exercices de l’ouvrage : « Natura ou les secrets du livre de la Nature » de Pierre Lassalle.
La sagesse des saisons y est bien expliquée et chacun peut choisir son rythme de pratique tout en s’alignant sur le rythme sacré de la Terre.
Ainsi nous découvrions les messages de chaque saison et comment agir en accord avec en progressant à notre rythme.

Quel est le message des saisons intérieures ?

Nous découvrirons par exemple que l’été est lié à l’ouverture au futur et que nous pouvons être inspiré pour un nouveau projet à cette période de l’année (à condition de ne pas fuir à la plage en laissant tomber nos créations, même si on peut aller à la plage quand même, cela dépend de l’état d’esprit dans lequel nous vivons les choses).
Ensuite vient l’automne qui est liée au combat intérieur. Les feuilles tombent et nous montrent que nous devons lâcher quelques défauts pour pouvoir réaliser les inspirations perçues pendant l’été. Ce n’est donc pas le moment de s’endormir ni de déprimer. Plus on joue le jeu de la saison en lâchant nos feuilles mortes intérieures, plus nous auront de force ensuite pour agir notre projet.
Ensuite arrive l’hiver où nous devons encore transformer quelques défauts mais où nous sommes aidé pour nous structurer et nous organiser. C’est le moment de faire maturer notre projet. Ensuite arrive le printemps, et selon comment les étapes intérieures auront été vécues, nous auront la force et le courage de réaliser notre projet. C’est le moment d’agir et de concrétiser.

Les saisons intérieures et la photographie ?

En nous intéressant aux saisons intérieures et en les mettant en pratique, nul doute que nous percevrons les saisons et la nature différemment. Ce qui nous appelle dans la nature ne sera plus uniquement une beauté extérieure ou esthétique mais bien une beauté intérieure à laquelle nous nous sentirons intimement liés. Cela nous inspirera certainement de nouveaux projets et de nouvelles idées en compagnie de la photographie. En plus de cela, nous seront joyeux et en meilleur forme quelque soit la saison.

Nous en avons bien besoin n’est-ce pas ?

Photographier avec les saisons aura un tout autre sens, bien plus profond et nos créations ainsi que leurs amateurs en bénéficieront.

Pour aller plus loin ?

Voici quelques ressources :

Livre « Natura – ou les Secrets du Livre de la Nature », de Pierre Lassalle

Livre « Les secrets du livre de la Nature », d’Omraam Mikhaël AÏvanhov

Livret-CD de méditation « Harmonisation Vitale », de Céline et Pierre Lassalle

& Une bonne dose d’émerveillement et de persévérance dans notre entraînement photo dans les villes ou la nature!

Si cette approche de la photographie vous intéresse, inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les actualités et nouveautés!

Merci pour votre lecture,

Belle suite Photo’aimante,
🍁

Marine Lacaton
https://www.lesqueteursdharmonie.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
You cannot copy content of this page

Nous sommes
Les Quêteurs d'Harmonie

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Nos nouveautés

Derniers Articles

Formations Vidéos

Lire la vidéo

Contacts