La Photographie sans Smartphone

Les Quêteurs d'Harmonie

Bonjour et bienvenue sur cet article destiné aux amoureux de la Photographie !

Dans cet article, j’aimerais vous partager un questionnement au sujet du smartphone en photographie et quelques pistes de réflexions sur cet objet connecté.

Il y a quelques années les premiers téléphones portables voyaient le jour. Un peu plus récemment, vers 2008-10, les smartphones sont arrivés et sont devenus progressivement omniprésent dans la vie quotidienne.
Le téléphone portable, qui au départ servait à téléphoner et à envoyer quelques messages textes, s’est transformé en un objet connecté remplaçant plusieurs objets quotidiens comme l’agenda, le plan, le GPS, le réveil, le lecteur de musique, la lampe torche et même l’appareil photo.

Encore aux environs des années 2010, on se promenait avec un appareil photo souvent compact dans son sac en voyage, au quotidien ou lors de soirées entre amis ou de rencontres familiales pour faire quelques clichés, garder quelques souvenirs ou bien créer et s’entrainer à la composition.
Aujourd’hui, le smartphone à remplacé tout cela et la majeur partie de la population en possède un. Beaucoup s’y reconnaissent accros et il suffit de regarder autour de soi dans un vagon de RER en île de France pour constater qu’environ 8 personnes sur 10 regardent leur smartphone dans les transports en commun parisiens.

En photographie, le smartphone est de plus en plus présent, les modèles récemment sortis de plus en plus performants au niveau optique peuvent photographier en raw et permettent de régler la profondeur de champ. Des panneaux publicitaires dans les gares encouragent la photographie au smartphone, les magazines et blogs de photographie affichent de nombreux articles sur le sujet et les écoles de photographie proposent des stages au smartphone.

Tout le monde semble s’accorder à trouver le smartphone intéressant par sa technologie, ses performances et le fait qu’il soit là, toujours présent dans votre poche.

Oui, mais…

Justement, puisqu’il est toujours dans la poche, nous pouvons alors nous demander
quel est notre degré de conscience vis à vis du smartphone et du téléphone portable en général ?

Voici quelques questions pour éclairer le sujet :

  • Savez-vous comment fonctionne réellement un smartphone et comment et avec quoi est-il fabriqué ?
  • Savez-vous à quelles antennes il se relie, à quel moment de votre utilisation ou non et à quelle fréquence ?
  • Savez-vous quels sont les effets des ondes qu’il émet d’une manière générale et avez-vous expérimenté d’en ressentir personnellement les effets ? (Par exemple en l’éteignant plusieurs jours puis en le rallumant ensuite pour voir quels effets cela vous fait ou non.)
  • Savez-vous quels sont ses effets sur votre santé physique et psychologique ?
  • Savez-vous quels sont ses effets sur la concentration (en vous amusant à vous auto-tester) et sur celle de vos enfants ?
  • Savez-vous comment fonctionne la géolocalisation et la collecte des données ?

Si la réponse est oui à la majorité de ces questions, alors bravo, vous tendez vers une utilisation éthique du smartphone et/ou du téléphone portable.
Si la réponse est non à la majorité de ces questions, alors vous pouvez vous amuser à faire des recherches pour y répondre.

Sur ce sujet, vous trouverez des informations intéressantes sur le site des associations : 

« Robin des toits » et « P.R.I.A.R.T.EM ».

Pour découvrir la constitution occulte de l’être humains et ses différents corps énergétiques, découvrez le livre :

« Les Mystères de la Nature Humaine » de Pierre Lassalle.

Ayant eu deux iPhones il y a quelques années (un personnel et un professionnel), j’ai décidé, suite à certaines compréhensions sur le sujet de vivre totalement sans smartphone depuis l’automne 2016.

Ce que je peux dire aujourd’hui, presque 4 ans plus tard au jour de la rédaction de cet article, c’est que je ne le regrette absolument pas.
Cela m’a apporté de nombreux bénéfices, mais aussi demandé de tenir devant l’incompréhension de mon entourage. Dès que l’on expérimente quelque chose de différent des autres de nos jours, cela entraîne des incompréhensions.
Cependant, voici quelques bienfaits que la vie sans smartphone m’a apporté :

J’ai appris à mieux m’organiser, anticiper et tenir mes rendez-vous, n’ayant plus la possibilité de changer les horaires ni d’annuler à la dernière minute par sms ou appel entre deux portes.
J’ai gagné en détachement, confiance et sérénité en n’étant plus tentée d’envoyer des sms inutiles dans les transports en commun mais en utilisant ce temps pour lire ou réfléchir.
Je me sens plus libre car sans pression de la disponibilité permanente que le smartphone incite
Je favorise la protection du vivant en n’utilisant pas un appareil qui détruit encore plus que les autres la santé des hommes et de la Nature.

Voilà quelques exemples personnels mais bien sur, le plus important dans ce choix est impersonnel. C’est le fait d’inviter au questionnement et au changement des habitudes qui sont pour certaines très nocives et que la technologie et la publicité nous font oublier à nos dépend et ceux de la Nature.

En photographie aussi, c’est à chacun d’évaluer son implication éthique et de faire des choix qui lui correspondent.

Réagissons et photographions avec nos cœurs et nos appareils photos (sans wifi ni Bluetooth oui oui c’est possible🌞) plutôt qu’avec un smartphone !

Si cette approche vous intéresse, inscrivez-vous à notre Newsletter pour garder le contact et recevoir des nouvelles !

Belle suite Photo’aimante,

Marine Lacaton

www.lesqueteursdharmonie.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
You cannot copy content of this page
Défilement vers le haut